Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

L'huile d'olive en Lomagne, un défi.

photo L'huile d'olive en Lomagne, un défi.

Qui aurait cru qu'un jour on puisse fabriquer de l'huile d'olive sur le territoire de la Lomagne gersoise. Le défi a été lancé par Antoine Llamas, au Moulin de Peyron à Gimbrède, où il a planté plus de 2 ha d'oliviers, et un autre à Lagarde-Firmacon.

L'Andalou raconte : «C'est de mon père et de mon grand-père que je détiens ce savoir-faire. Avant de venir en France, en 1963, ils habitaient à Espejo, près de Cordoue (Andalousie), où ils cultivaient une trentaine d'hectares d'oliviers, c'était leur principale activité. Ils m'ont tout expliqué, de la plantation (l'orientation des arbres est très importante) au ramassage des fruits, puis à l'extraction de l'huile. J'ai lancé le défi de faire la même chose ici, et, depuis 2000, tous les ans, je plante des oliviers trentenaires, et maintenant je commence à avoir des résultats.»

Une production de 500 à 600 l

Antoine Llamas a fait visiter son exploitation aux élus de la communauté de communes dont Jean-Louis Castell, président ; Xavier Ballenghein, conseiller départemental ; Suzanne Macabiau, maire de Miradoux, et Alain Dumeaux, maire de Gimbrède. Il leur a expliqué en détail chaque plant, la variété, le mélange des olives pour obtenir le meilleur goût et sa passion pour son métier, sachant qu'il faut au moins cinq ans pour avoir les premières olives. Puis un autre lieu tout aussi intéressant, la salle de fabrication. Là aussi, il explique le fonctionnement du pressoir dont les chromes brillent aux rayons de soleil, et la première pression à froid qui donne ce jus ambré, l'huile d'olive. La seconde pression ira dans la fabrication de savons.

Pour l'instant, la production se résume à 500 ou 600 l d'huile et est conditionnée en bouteilles (1 l, demi-litre, 125 cm3) que l'on peut trouver dans des épiceries fines ou dans son domaine. Avec l'aide de son fils, il prévoit dans l'avenir une extension de cette activité, d'autant qu'en Lomagne le climat semble idéal pour cette culture, même si parfois, fois en hiver, la température tombe à moins 12°.

La Dépêche du Midi

Actualités

Animation économique – Petit déjeuner économique de la Lomagne Gersoise

Accompagner les entreprises pour mettre en œuvre le prélèvement à la source...
Lire la suite

Documentation

Accédez à toutes les documentations et supports de communication du Pôle 21.
Disponible très prochainement