Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Mességué inaugure une nouvelle ère en Lomagne

photo Mességué inaugure une nouvelle ère en Lomagne

Jeudi 30 juin, les laboratoires Mességué achevaient leur mue, en inaugurant leurs nouveaux locaux à Fleurance. La marque du dynamisme d'un secteur ancien en Lomagne, en plein redémarrage.

Bérénice Guyot, la directrice d'exploitation des laboratoires Mességué à Fleurance, ne cache pas sa satisfaction. L'entreprise, longtemps repliée sur une image vieillissante, est en plein regain. À l'image de son site, un vaisseau amiral de presque 2 500 m2 où se concentrent les bureaux et la logistique des laboratoires, ainsi qu'une boutique-showroom où les clients se pressent déjà. En dépit des années, la marque séduit, grâce entre autres à un habile mélange des générations dans l'entreprise. «Nous avons des «anciens», qui travaillent ici depuis les débuts, et des nouveaux. Les premiers apportent la culture Mességué, les seconds l'adaptation aux nouvelles demandes.» Une nécessité, car «on passe du simple au double, sur les commandes des nouveaux produits».

Soutien

Pour les fabriquer, les Laboratoires Mességué s'appuient sur des sous-traitants, qui viennent avec leurs produits et leurs idées aussi, et une unité de recherche et développement à l'écoute des tendances et de l'identité de la marque. La société peut également compter sur un soutien de poids. «Sans Philippe Ginestet derrière nous, il aurait fallu des années à une PME comme la nôtre pour en arriver là, confie Bérénice Guyot. C'est vraiment une grande chance.» L'investisseur n'a pas fait que suivre la croissance des Laboratoires Mességué, en y injectant 2,30 M€ cette année, il leur a aussi ouvert les rayons de ses magasins Gifi, où la marque propose déjà des produits. «Nous vendons surtout par correspondance, mais nous devons être présents sur d'autres segments», affirme la directrice.

Et les opportunités ne manquent pas. Bérénice Guyot l'assure, «la demande pour des produits à base de plantes, et plus encore de plantes bio ne cesse de croître. Et il y a une vraie occasion de redynamiser ce territoire.» La Lomagne était jadis une terre où se cultivaient de nombreuses plantes médicinales, une tradition qui constitue un atout dans un marché de plus en plus porteur. «On peut utiliser les huiles essentielles dans nos produits, et les matières sèches en compléments alimentaires, tisanes, etc.» Toute une économie à bâtir, qui intéresse élus, entreprises… et agriculteurs, qui réfléchissent à choisir ces plantes plutôt que les céréales. «Gifi voudrait lancer une gamme en bio, mais on ne trouve pas les quantités nécessaires !» Un pôle se constitue, encore embryonnaire. Mais l'essor des Laboratoires Mességué et d'autres acteurs de cette économie donne de bonnes raisons de croire à une croissance accélérée.


Le chiffre : 10 Millions d'euros de chiffre d'affaires. C'est le prévisionnel pour les Laboratoires Mességué, qui s'appuient sur 40 nouveaux produits pour doper ses ventes, et une expansion vers la Corée du Sud, les USA ou la Belgique.


« Cette aventure rejoint mes convictions »

Philippe Ginestet n'a pas été avare en compliments, pour l'inauguration. Saluant les efforts et le dynamisme de l'équipe en place, depuis la direction jusqu'aux salariés, et l'aide de Raymond Vall à la filière, il a rappelé que cette entreprise devait être délocalisée, 16 ans auparavant. «M'engager dans cette aventure allait plus loin que le simple investissement, cela rejoint mes convictions» a-t-il affirmé. Un discours galvanisant, qui va de pair avec le constat que «depuis 5 ans le chiffre d'affaires progresse», et que «Mességué est leader des ventes d'huiles essentielles». Au cours de la visite des locaux, Philippe Ginestet n'a pas manqué de relever, souriant et confiant, que l'immense hangar des expéditions est prévu pour une expansion, et «pour quelques années encore !»

Source la dépêche : Marc Centène

Actualités

Animation économique – Petit déjeuner économique de la Lomagne Gersoise

Accompagner les entreprises pour mettre en œuvre le prélèvement à la source...
Lire la suite

Documentation

Accédez à toutes les documentations et supports de communication du Pôle 21.
Disponible très prochainement