Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Un chef d'entreprise témoigne de son vécu

photo Un chef d'entreprise témoigne de son vécu

«Non, le redressement judiciaire n'est pas une fin !». C'est ce que clame haut et fort Olivier Gachet. L'intéressé est le patron d'une société d'auto-école fleurantine préparant à tous les permis de conduire ( VL, PL et super PL, FIMO et FCO).

Son histoire ? C'est l'histoire d'une entreprise française tout à fait classique qui a dû faire face à de très nombreux clients qui ont payé plus que tardivement, mettant ainsi en péril l'équilibre financier de l'entreprise. Notre chef d'entreprise fleurantin, dans son domaine, travaille avec des OPCA (organismes paritaires collecteurs de fonds de formation) qui traitent à 6 ou 8 mois, ce fait créant ainsi un trou de trésorerie dont découle un découvert bancaire important.

A ce sujet, l'organisme bancaire d'Olivier Gachet lui a proposé un plan de redressement… Mais très vite notre chef d'entreprise s'est rendu compte que les agios lui coûtaient entre 6 et 7 % et le plan de redressement imposé lui coûtait… 17%.

Olivier Gachet s'est alors retourné vers la pépinière d'entreprises où son histoire et ses problèmes ont retenu toute l'attention des responsables. «Des gens formidables qui comprennent l'humain et qui distillent de précieux conseils» dira l'intéressé. Ainsi, il lui a été conseillé de se placer en redressement judiciaire, cela gelant des dettes et permettant à l'entreprise de se refaire une trésorerie. L'entreprise continue de fonctionner normalement et le mandataire vérifie ce fonctionnement ( et les comptes ) tous les deux mois dans ce cas présent.

Olivier Gachet est satisfait : les clients arrivent en nombre, la trésorerie s'améliore, le fonctionnement de l'entreprise est validé par le tribunal. Dans des cas identiques, la seule voie qui peut sauver une entreprise est le redressement judiciaire. Il ne faut pas en avoir peur, loin de là». Notre chef d'entreprise remercie encore les structures locales qui lui permettent de poursuivre son activité.

Source La Dépêche du Midi

Actualités

Animation économique – Petit déjeuner économique de la Lomagne Gersoise

Accompagner les entreprises pour mettre en œuvre le prélèvement à la source...
Lire la suite

Documentation

Accédez à toutes les documentations et supports de communication du Pôle 21.
Disponible très prochainement