Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Monique Lapeyre veut continuer à créer

photo Monique Lapeyre veut continuer à créer

Jusqu’à l’annonce du nouveau confinement, Monique Lapeyre, alias "Mone Sala" sur les réseaux sociaux, sculptrice et artiste peintre, Lectouroise depuis 78 ans, a maintenu assidûment sa boutique ouverte, l’atelier Terre et Bois installé au 61, rue Nationale, "pour montrer que nous sommes vivants et c’est important d’agir. Je vis mal certaines contraintes. Et cela permet de montrer aux gens que nous avons envie d’avancer. Il ne faut pas se laisser aller et succomber à certaines intoxications. J’ai ouvert le jeudi et le samedi après-midi et par nécessité puisque nous avions le couvre-feu, j’avais adapté mes horaires, de 14 h à 17 h."

Monique peut présenter des nouveautés artistiques : "J’ai beaucoup travaillé depuis le premier confinement et j’ai eu de la chance car j’ai eu des commandes de gens qui sont venus, soit pour faire faire un buste, un portrait, des œuvres sur discussions et commandes ; j’ai travaillé chez moi dans mon atelier auscitain. Cela m’a permis de tenir le coup et de continuer mon œuvre avec la Ligue contre le cancer puisque mes ventes, une fois retirés mes frais, se font au profit de cette association. Cela me stimule et je peux continuer à créer selon mes lubies, les moments. Je fais de la sculpture et de la pein ture ; je viens de terminer un joueur de trompette de jazz avec lequel je me suis bien amusée. Et j’avais terminé une série de chats, un clin d’œil à La Romieu : j’ai fait un chat moine, un chat-rtagnan puisque nous sommes en Gascogne, un second chat moine, moins rond que le premier et peut-être que j’en pondrai encore quelques autres ! Dans mon travail, je m’amuse encore comme les gosses".

Contact : 06 07 84 02 33.

Source La Dépêche

Actualités

Restaurants : la vente à emporter

Avec les nouvelles mesures sanitaires, les restaurants qui font de la vente à emporter ont...
Lire la suite